Le Lyonnais Antoine Cornut-Chauvinc n’a pas réussi à battre l’Allemand Rudolf Molleker qui s’est imposé 6-1 6-3 sur le court central de l’Open Sopra Steria.

Ce mercredi 12 juin, Antoine Cornut-Chauvinc et Rudolph Molleker s’affrontaient sur les terrains du Tennis Club de Lyon dans le cadre de l’Open Sopra Steria. L’allemand, classé 149mondial, a remporté le match 6/1-6/3 en un peu plus d’une heure de jeu. Les deux joueurs, âgés tous les deux de 18 ans, ont su se faire courir et ont misé sur la puissance de leurs balles.

Antoine Cornut-Chauvinc jouait pourtant à domicile. Considéré comme l’enfant du club, ses efforts n’ont pas suffi à battre son adversaire, malgré un break dès le début du match. Molleker a rapidement creusé un écart de niveau en marquant une grande partie des points sur la ligne de fond de court. Sa puissance au service a également déstabilisé le jeune français qui a plusieurs reprises était mis en difficulté, sans trop trouver de solution face à un sportif avec une bonne lecture de jeu.

Rudolf Molleker pendant son match contre Antoine Cornut-Chauvinc, Open Sopra Steria 2019.
Crédit photo : Margaux Levanto / Lyon Bondy Blog.

Un deuxième set plus accroché

Le public, principalement du coté de joueur du club, a pensé à un retournement de situation en voyant le lyonnais remonter à 3 jeu partout lors du deuxième set. Avec son coach Thomas Paire derrière lui pour l’encourager et l’aider, Cornut-Chauvinc a continué de se battre sur toutes les balles, mais rien n’y a fait. Molleker, qui a remporté son 1er challenger à 17 ans, à continué sur sa ligné avec un jeu fluide et anticipé, afin de clôturer un match rapide et puissant. Ce dernier qui dit “avoir dû faire un très bon match pour gagner”  se qualifie pour le 3e tour du tournoi de Lyon sans problème.

Antoine Cornut-Chauvinc n’est pas le seul français à s’être faire sortir du tournoi aujourd’hui, Quentin Halys, Elliot Benchetrit Hugo Grenier, Constant Lestienne, le finaliste sortant Johan Tatlot et Benjamin Bonzi  ne sont plus de la partie.  Ce dernier a été dominé par un autre français : Corentin Moutet. En revanche Manuel Guinard sera le prochain adversaire de Rudolf Molleker.       

Crédit photo de une : Antoine Merlet