Le 24 juin dernier, le feu envahissait « la Tour 100 » du quartier Langlet Santy, dans le 8 ème arrondissement. Immédiatement, plusieurs jeunes du quartier n’ont pas hésité à intervenir avant l’arrivée des pompiers. Un courage récompensé à l’Hôtel de Ville, ce vendredi 1er juillet.

 colomb_recompenseIl est environ 21h quand Taki Edine, agé de 20 ans apperçoit les premières flammes commençant à se propager au 8 étage du 100 avenue Paul-Santy.

Sans se poser de questions, lui est ses amis se précipitent dans l’immeuble. Parmis eux,  Hakram, Marwa, 16 ans, Toufik, Balik, 30 ans, et Hicham. Au rez de chaussée, ils commencent par bloquer les ascenseurs. « On a tappé à chaque porte, aidé les personnes agées à évacuer. On est monté au 8 ème étage mais c’était irrespirable », raconte Toufik, 32 ans qui était venu passer la soirée chez un ami. « A ce moment là, les pompiers sont montés et nous ont demandé descendre ».

Une semaine après les faides héros ordinaires2ts, c’est à l’Hôtel de Ville que ces six jeunes ont été acceuillis en héros par Gérard Collomb, le maire de Lyon. « C’est à mes yeux exceptionnel. Une ville ne peut vivre que dans la solidarité de ses habitants, la volonté de se porter secours », a déclaré Gérard Collomb. Bien qu’à l’origine une remise de médaille était prévue, c’est  avec un petit cadeau (un ensemble de serviettes Delorme) que les jeunes sont rentrés chez eux.

Comme le confie Toufik: « on n’est pas des héros, mais des serviteurs du jour des gens qui en ont besoin. Demain y’ en aura d’autres… »

des héros ordinaires1

 

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)