nes&citeLe cabinet de médiation vaudais propose depuis plus d’une décennie un concept hors pair pour la recherche de l’emploi. De nombreuses entreprises locales et nationales y ont adhéré et les résultats s’en ressentent. Présentation.

On peut être issu d’une cité comme le Mas du Taureau et devenir un véritable précurseur. Abdel Belmokedem, directeur et fondateur du cabinet Nes & Cité a fait de la médiation, de l’insertion et de l’emploi trois mousquetaires qui croisent le fer avec le chômage et la précarité dans les banlieues rhône-alpines.

« Rendre à la société ce qu’elle m’a donné »

Nes & cité

70 opérations organisées depuis 2005 ayant attiré 17 000 personnes.

5500 contrats signés (CDI, CDD, alternance et formation)

150 entreprises partenaires en France dont une centaine dans le Rhône.

30 consultants spécialisés (formation,  conseil )

35 bénévoles

Crée en 2001 à Vaulx-en-Velin, c’est un concept se rapprochant des préoccupations des habitants des zones urbaines sensibles (ZUS) ou prioritaires (ZUP) en mal d’information ou d’outils pour la recherche d’emploi.

Premier médiateur en France après les émeutes de 1990 à Vaulx en Velin, Abdel choisit ce nom en l’honneur de sa fille « Ines » et pour la signification du terme arabe « Nes », se traduisant en français par les « gens ». Ce dernier n’étant pas vraiment fan des « chiffres et statistiques livrés par les politiques ». 

L’auteur du livre « Tendez nous la main » parut en février 2012 chez Anne Carrière a fait de la proximité avec la population un crédo à travers le « Aller vers. »

Aucune subvention mais le soutien de la région Rhône Alpes avec le programme de la lutte contre la discrimination. Et un partenariat scellé avec plus de soixante-dix entreprises sur la région.

« Nous mettons en relations les gens sur la base du recrutement à travers trois activités précises : la formation, le conseil ou la mise à disposition des médiateurs. »

Et de préciser : « 99 % de notre chiffre d’affaires vient des contrats et des appels d’offres.»

La médiation, fer de lance de Nes et Cité

Ils sont dix médiateurs à aller sur le terrain quotidiennement au contact des populations dîtes fragiles pour les informer et les accompagner. Ceux-ci  suivent 150 jours de formation par an sur des thématiques telles que le management de la diversité ou la gestion de conflit. Une part est consacrée aux codes, aux cultures ou aux savoir-faire relationnels.

nes&cite

Ces formations s’adaptent aux différents secteurs d’activités des clients tels que la distribution, le transport, les collectivités et les institutions.

Après des études d’anthropologie et un BTS en médiation culturelle, Sakho Diakhario (27 ans) a rejoint le cabinet en 2011. Pour lui, la médiation demeure un outil incontournable en France.

«  Notre travail consiste à mettre en lien les publics les plus éloignés avec les institutions (Pôle emploi) et autres structures comme les missions locales. Il faut remettre tout le monde sur le même canal pour amorcer un parcours positif et avancer de manière concrète.»    

Le médiateur précise « on fait avec les gens pas pour les gens ! »

Face au défaitisme grandissant des chômeurs sur les barrières parsemant leur parcours, les médiateurs s’imposent de « rester neutre face à certaines situations et ne pas prendre de positions.»     

Gerland, l’enceinte du ballon et de l’emploi

Le travail des médiateurs est valorisé par les différentes opérations organisées depuis 2005. Elles sont la vitrine du cabinet.

Capture d’écran 2013-10-01 à 23.07.48Jobs et Nomad, Jobs et Cité Urban, Jobs et Cité Stadium, Jobs et stadium RH, KFE CV : cinq concepts originaux dans une ambiance aux antipodes des recrutements classiques. Elles ont attiré 17 000 personnes sur les 70 opérations organisées depuis sept ans. Cela a abouti à 5 500 contrats (CDD, CDI, alternance et formation).

« Si les concepts ont été repris depuis, la capacité qu’a Nes & Cité à faire collaborer des partenaires publics et privés (services publics de l’emploi, associations, entreprises, collectivités…) et à mettre en place un maillage territorial approfondi restent encore innovant en France. » Explique Grégory Fontaine, responsable exécutif médiation.

Le 5 Juin dernier, Jobs et Cité Nomad, organisé à la Place Antonin Poncet, avait connu un franc succès. Son camion aménagé et informatisé permettait aux recruteurs et aux demandeurs d’emploi de se rapprocher avec échange d’informations et possibilité de déposer son CV.

image009

L’opération la plus médiatisée demeure le Job et Cité Stadium qui aura lieu le 9 Octobre prochain dans les loges VIP du stade Gerland. Des joueurs de l’Olympique Lyonnais seront présents.  On y attend « au moins un millier de personnes comme chaque année et quinze entreprises », dont la CEGID  dirigée par le président de l’OL Jean Michel Aulas. La fondation de l’OL soutenant le cabinet depuis dix ans participe à hauteur de 15 000 euros à l’évènement.

L’édition précédente avait donné lieu à trente signatures de contrats.

Selon l’attaché de presse, le choix du lieu est à la fois symbolique et stratégique :

 « En organisant un forum pour l’emploi dans les loges VIP, le cabinet offre le meilleur aux personnes en recherche d’emploi. Tout le monde est valorisé et sur le même pied d’égalité. » 

Karim Belmokedem tient à ce que « cette opération aille vraiment dans le sens de l’égalité des chances pour tout le territoire. Elle ne s’ouvre pas seulement aux personnes issues des ZUS car il y a aussi celles des centres ville et surtout du monde rural. »

 

Les opérations Nes & Cité

Jobs et cité Nomad : Un camion de petite taille contenant deux bornes informatiques se déplace dans les zones périurbaines et rurales.

Jobs et Cité Urban : qui a la même vocation que Jobs et et Cité Nomad mais se déroule dans des structures existantes situées en ZUS.

Jobs et Cité Stadium : après un travail préalable de sensibilisation des candidats potentiels effectué par Nes et Cité sur le terrain, l’évènement se déroule dans l’environnement attrayant des loges d’entreprises des stades de football comme le Stade de France ou Gerland. Ces opérations rencontrent un véritable succès, tant auprès des candidats que des employeurs.

Jobs et Cité RH : cette approche consiste à identifier et accompagner différents profils pour les mettre en adéquation directe avec les postes des entreprises qui recrutent.

KFE CV Chez l’habitant : le recruteur va à la rencontre des habitants d’un quartier et leur présente des profils de postes à pourvoir dans un moment d’échange et de convivialité chez eux, autour d’un café. Une série de KFE CV chez l’habitant se déroulent actuellement en Rhône Alpes.

 

Jobs et Stadium :

Le 9 Octobre 2013 de 10h à 17 h au stade Gerland

En  2012 : 1200 personnes et 35 contrats signés à J+1mois et 80 à J+6 mois

Budget de Jobs et Stadium : 50000 euros

Les candidats seront accueillis à l’entrée des lions (avenue Jean Jaures). S’ils ont déjà rempli leur flyer CV, ils iront directement au 3ème étage, dans les loges du stade pour y rencontrer un des recruteurs d’une des entreprises présentes. Pour ceux qui doivent remplir le Flyer CV ou qui souhaitent des conseils pour leurs entretiens… ils seront dirigés vers le Club des Cents, avant d’aller dans les loges.

Plus d’infos sur le site de Nes & cité

Mohamed Braiki

Natif de Lyon et enfant des Minguettes,je suis diplômé de Lettres de la Fac de Lyon 2 et l’EFAP Rhône Alpes. J’ai roulé ma bosse dans des rédactions lyonnaises comme la radio Lyon Sport 98.4, Le Progrès,Foot 69.fr, Tribune de Lyon et Lyon Capitale.

braikimohamed@yahoo.fr