Mon lycée mange bio…et en parle.

Le lycée du Bugey était présent au séminaire des lycées écoresponsables pour présenter son action en faveur de l’alimentation biologique.

photo1 article

Louise Krug, secrétaire d’intendance, secrétaire d’intendance au Lycée Bugey.

Quand on lui demande comment il a réussi à mettre en place des produits bio dans ses menus, Philippe Caribou répond qu’il faut démarrer doucement et ne pas être trop ambitieux. Le  cuisinier du lycée du Bugey était présent ce jeudi 7 novembre à l’Hôtel de Région à Lyon dans le cadre du séminaire des lycées écoresponsables. Le lycée de Belley a intégré l’an dernier le dispositif « Mon lycée mange bio » qui accompagne les lycées et CFA de la région dans leur volonté d’introduire des produits bio dans leurs repas. Louise Krug, secrétaire d’intendance, explique que la région fournit une aide financière permettant de compenser en partie le surcoût lié aux produits bio. Cette aide n’est pas suffisante mais d’autres aspects entrent en jeu. Ainsi, les steaks hachés bio ne pèsent que 100 g contre 120 g pour les steaks conventionnels mais après cuisson, ils sont aussi gros dans l’assiette !

Marylyne Lavigne qui travaille à la direction des lycées à la région est également présente sur le stand. Son rôle est de suivre l’opération en collaboration avec la direction de l’agriculture et du développement rural. L’objectif du dispositif est en effet double : développer l’introduction des produits bio dans les restaurants scolaires mais également aider à la structuration des filières bio rhônalpines.

Le stand attire un public varié.

Loïc Romagny et Isabella Santos Gomes sont deux écodélégués du lycée de Belleville. Loïc est élève en première pro restauration. Il avoue qu’avant il ne « faisait pas vraiment gaffe à l’environnement » mais maintenant il pense que c’est important de savoir ce qu’il y a dans nos assiettes. Isabella, élève de première L est sensibilisée à l’alimentation bio et à la réduction des gaspillages depuis plusieurs années grâce à sa famille. Accompagnés par leur CPE, ils viennent chercher des renseignements pour faciliter l’intégration de leur établissement dans le dispositif.

Dominique Michaux est le nouveau gestionnaire du lycée professionnel « La Gardinière » à Chambéry. Il souhaite développer l’offre de produits bio dans son établissement et vient trouver ici des réponses pour surmonter certains obstacles, en particulier le coût de ces produits.

Une dizaine de stands similaires permettent aux participants d’aborder des sujets variés comme la gestion des déchets ou l’écomobilité. Organisés chaque année, ces séminaires sont un rendez-vous important pour tous les intervenants impliqués dans les établissements écoresponsables

Didier COTTANCIN, lycée Paul Painlevé à Oyonnax.

__________________________________________________________________________________________________________

Jeunes solidaires au Laos

8 apprentis du CFA de la Motte Servolex sont partis dans la province de Khammouane au Laos dans le cadre d’une mission de coopération internationale.

Ces apprentis en formation de Travaux Paysagers ont concrétisés en octobre 2013 un projet de voyage solidaire au Laos après 2 années de préparation. Ils ont été aidés de Mme Encelle, chargée de vie de centre au CFA, et de Mr Cardonell, formateur en biologie.L’objectif du voyage était de mettre en place un échange professionnel entre le CFA agricole et le lycée technique de Thakhek : ateliers menuiserie, mécanique, couture, cuisine…Les jeunes français apportaient d’autre part leurs connaissances en travaux paysagers au lycée laotien qui envisage l’ouverture d’une filière paysagère.

100_1155En plus de la partie professionnelle du voyage, les jeunes, aiguillés par l’association grenobloise Tetraktys, spécialiste en développement du tourisme durable, ont pu élaborer un programme de découverte des lieux et de la culture du pays : visite de grottes, nuit chez l’habitant, randonnée dans la jungle avec découverte de la flore locale…

Outre le choc culturel, les apprentis garderont longtemps en mémoire la gentillesse et l’hospitalité dont ont fais preuve les habitants à leur égard.

Ce projet n’aurait pu aboutir sans le soutien de partenaires tels que le Conseil Régional de Rhône Alpes, le Conseil Général de Savoie, la commune de la Motte Servolex, et le fort investissement des jeunes dans des actions d’auto-financement.Gageons que cette expérience épanouissante fera des émules au sein d’autres établissements rhône-alpins.

Mme CHATEL Nadège et Mme GUIBE Anne

___________________________________________________________________________________________________________

Les serious games : c’est du sérieux !

L’atelier serious games a fait la démonstration que le ludique peut à la fois être sérieux et favoriser les apprentissages dans différents domaines dont l’écoresponsabilité.

« Vous devez remplir 9 missions de 20 minutes sur l’écoresponsabilité. » C’est par cette annonce que Cerise Chevallier (professeure documentaliste au lycée La Martellière à Voiron, en Isère) lance l‘atelier Serious Games lors du sémimaire des lycées et CFA écoresponsables.

Les serious games (jeux serieux en français) sont « plus ludiques que les cours magistraux » pour les éco-délégués du lycée agricole de La Côte Saint-André en Isère.

Les missions portent sur des thèmes variés aux noms évocateurs. Entre autres « Tousse ensemble », « A la source », etc. Les professeures du lycée professionnel de Thonon jouent à la Fondue Savoyarde qui aborde les conséquences de nos comportements sur la fonte des neiges.

seriousgameLes serious games sont pour autant sérieux. Les élèves « apprenent des choses » et les enseignantes ont trouvé un outil « adapté aux élèves de formation professionnelle souvent réticents aux cours magistraux ».

De retour dans leurs établissements, les participants à cet atelier souhaitent partager leur expérience et mobiliser l’ensemble de la communauté éducative autour de l’écoresponsabilité dans les lycées rhonalpins.

Le plus compliqué réside dans la motivation des parties prenantes au sein des établissements scolaires, mais « plus on fait du développement durable plus il va de soi ». Gageons que les serious games participeront à cette mission.

Jean-Jacques HENRY, Professeur d’économie – Lycée La Martellière à Voiron, Isère.

__________________________________________________________________________________________________________

VERT MONGRE : Lycée éco-responsable et élèves citoyens-impliqués

Le jeudi 7 Novembre 2013, à l’hôtel de Région à Lyon, se sont réunis des professionnels de l’éducation et des personnels de différents établissements scolaires des académies de Lyon et de Grenoble, avec pour thème les lycées et C.F.A. éco-responsables.

Une forte délégation d’élèves et d’enseignants du lycée Notre Dame de Mongré (Villefranche sur Saône, Rhône) s’est déplacée pour présenter leurs différents projets. Cécile LECOCQ-HUBERT, professeur ressource du projet, est intervenue lors d’une table ronde en début de journée. Nous l’avons rencontrée sur le stand tenu d’une main de maître par des élèves du lycée. Elle a pu répondre à nos questions et nous donner des précisions sur son établissement.

2000 élèves, 115 élèves éco-délégués font vivre un journal annuel depuis 2007 et un site Internet depuis 2009 (vertmongre.wordpress.com) avec déjà 110 000 visites depuis sa création. De nombreux projets ont vu le jour depuis 10 ans et selon Mme LECOCQ-HUBERT « en 2013 nous allons développer l’oasis nature avec l’installation de deux ruches, la mise en place et le développement du covoiturage et bien évidemment la formation des élèves éco-délégués ».

Les élèves et les enseignants du lycée sur leur stand.

Un lycée et des personnels très investis, des élèves impliqués dans la vie de leur établissement, tels sont les ingrédients d’une belle réussite collective et d’une implication dans le développement durable.

 

Axel BARBIER, infirmier, et Nelly DUMAS, CPE, Lycée Pierre COTON, NERONDE (42)

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)