Comme à son habitude, le Lyon Bondy Blog est allé à la rencontre des jeunes pendant les vacances scolaires de printemps. Fidèle à notre partenariat, nous avons proposé un atelier d’éducation aux médias à la MJC Monplaisir. Au programme : micro-trottoir sur le thème des transports et débat sur le journalisme.

Les 22 et 23 avril, les jeunes de la MJC Monplaisir du niveau collège ont participé à deux ateliers d’éducation aux médias, accompagnés de Camille et Camille du Lyon Bondy Blog. Le premier jour, ils ont pu s’essayer à l’art du micro-trottoir, une technique qui consiste à interroger des passants dans un quartier autour d’un sujet de société.

Au commencement du travail journalistique : le choix du sujet ! Hésitant entre divers thèmes comme les Gilets Jaunes, la popularité du président ou la gestion de l’argent, les jeunes ont finalement opté démocratiquement pour le thème des transports en commun lyonnais (TCL).

L’écriture des questions rappelle le travail en classe

Ensuite, vient l’écriture des questions. Les collégiens en vacances ont toujours un peu de mal avec ce passage obligé qui leur rappelle l’école. Néanmoins, ils sont toujours fiers à la fin de pouvoir interroger les passants avec leur propres questions. Un groupe d’enfants a axé ses questions sur l’accessibilité des transports, tandis que l’autre a souhaité parler des situations de tension pouvant exister entre les passagers et les contrôleurs de ticket.

Après une heure d’atelier, arrive l’heure de la mise en pratique ! Les jeunes, munis de leurs enregistreurs portatifs, ont arrêté tour à tour les passants, toujours avec politesse. Une fois l’enregistrement effectué, un montage audio est nécessaire et a été effectué par nos soins. Voici le résultat final des apprentis journalistes :

 

      Micro-trottoir TCL : l'accès
      Micro-trottoir TCL : les contrôles (1/2)
      Micro-trottoir TCL : les contrôles (2/2)

 

Mercredi, pour le second atelier, nous avons préparé un débat sur le thème suivant : « Faut-il croire les journalistes ? ». Grand débat aux multiples questions qui vont nous permettre de discuter du journalisme et des médias, sans tabou.

Diversité du monde des médias

Au début de l’heure, les débatteurs ont fait la liste de tous les médias et journalistes qu’ils connaissaient. Cela a permis de poser les bases : de quoi parle-t-on ? Et de montrer la diversité et les points communs du monde journalistique : médias de gauche et de droite, ligne éditoriale, thèmes de prédilection, information en continu, investigation ou divertissement, médias détenus par des milliardaires ou financés par les dons des lecteurs, etc. 

Après cette discussion, nous sommes rentrés dans le débat à proprement parler. Pour prendre la parole, les jeunes devaient montrer un carton vert s’ils étaient d’accord, ou plutôt d’accord avec ce qui venait d’être dit, et un carton rouge dans le cas contraire. Une présidente du débat, choisie parmi les jeunes, était en charge de la répartition de la parole.

Richesse des discussions

Si tous les enfants n’ont pas participé équitablement, par timidité ou par désintérêt pour le sujet, une bonne moitié est entrée activement dans le débat et a pu confronter ses opinions. Leurs idées étaient d’une grande richesse : le pouvoir de l’argent serait prégnant dans les médias, devenir journaliste nécessiterait un parcours difficile et n’est donc pas accessible à tout le monde, certains médias seraient orientés en faveur du gouvernement, etc. La discussion entre eux et avec les animateurs a permis de nuancer et de préciser leurs propres propos. Enfin, cet atelier a montré que le sujet des médias n’était pas absent de leurs préoccupations.

Camille Rouet

Camille Rouet

En expédition journalistique au sein du Lyon Bondy Blog.
Coréalisateur du web-documentaire "Ingénieur Pour Demain".
Camille Rouet