Amaria est une lycéenne de 17 ans. Depuis qu’elle a 14 ans, elle est élue au Conseil municipal des jeunes à Villefranche sur Saône, membre de la Commission Solidarité Santé.

 J’ai été élue dans mon collège lorsque j’étais en 4ème, des représentants de la mairie de Villefranche sont venus nous présenter le concept du conseil municipal des jeunes qui est très récent. Une centaine d’élèves se sont présentés en menant une campagne dans chaque collège de Villefranche, ce qui a donné lieu un conseil de 39 élus et 6 suppléants répartis dans quatre commissions dont la commission « solidarité santé » dans laquelle je faisais partie.

Notre but était de faire porter la voix de nos électeurs, donc la jeunesse, auprès de la collectivité caladoise. Le maire nous a accordé une grande importance dans diverses démarches tant vers les jeunes caladois que la communauté entière.

Notre principale action était la mise en place d’une journée de sensibilisation des personnes âgée et les handicapés en coopération avec l’ACARPA, Association de Coordination et d’Action en faveur des Retraités et Personnes Agées. Cette journée appelée « foulée bleue » réunissait pour la première fois des séniors avec des jeunes et des personnes invalides.

Le projet le plus important de mon mandat est la mise en place d’un marché de noël et d’une patinoire mobile en période fin d’année qui a d’ailleurs un énorme succès à chaque fois.

Mon engagement politique m’a permis de voyager tout d’abord. Nous sommes allés à Paris au Conseil d’Etat et j’ai pu m’asseoir sur le siège de Napoléon III. C’était trop bien ! Quand nous avons rencontré le Conseil municipal des jeunes de Lyon. Nous étions très étonnés de voir qu’eux venaient en costume cravate et parlaient comme des adultes. Alors que nous, nous venions de nos quartiers et on s’exprimait comme dans la vie de tout les jours. C’était bizard de voir ça. En plus de ça, nous représentions tous les quartiers de notre ville, venant de tous les collèges de Villefranche sur Saône contrairement à eux. On pensait que c’était la même chose partout.

Je me suis sentie utile pour ma ville et j’ai même remis la légion d’honneur au libérateur de Villefranche pendant la Seconde Guerre mondiale. Je pense que toutes les villes de France devraient faire la même chose. J’ai compris l’importance de s’intéresser à la politique et d’aller voter. Parce que c’est important de donner son avis, pour moi, c’est la responsabilité de tout le monde.

Auteur : Amaria Bendermel

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)