L’ASUL Vaulx-en-Velin (4e, 12 pts) recevait Bouillargues (2e, 16 pts) ce samedi à 18 heures. 

Après un début de match canon, les Vaudaises ont vu leurs adversaire monter en puissance au cours de la rencontre. Crédit LBB

Quelques minutes après une émouvante minute de silence en hommage à Sephora Zozime, joueuse et entraîneuse de l’ASUL décédée en février 2017, le match débute sur les chapeaux de roue. Exceptionnelles dans l’engagement, les Vaudaises ouvrent le score par Lola Berrais, venue depuis le côté gauche pour tromper Typhanie Plee (1-0, 2’). Hillary Ikondo double la mise intelligemment au ras du sol, avant qu’Adélina Ajdarpasic et Lola Berrais sur penalty ne portent successivement le score à 3-0 puis 4-0, pour conclure une entame décidément idéale (4-0, 5’). Visiblement déséquilibrées et probablement entamées par le déplacement, les Bouillarguaises manquent cruellement de réalisme et multiplient les offensives timides ou maladroites, à l’image d’un tir de Maëlys Vandevoorde repoussé le poteau (4-1, 10’) ou de plusieurs arrêts déterminants de Léa Fargues. 

Bouillargues est monté en intensité

La coach bouillarguaise Delphine Cendre demande son premier temps mort (5-1, 11’), dont les effets se font immédiatement ressentir puisque ses joueuses reviennent rapidement à deux unités de Vaulx-en-Velin, incitant Ludovic Seutchie à suspendre le chrono à son tour (5-3, 14’). Bien qu’elles semblent monter progressivement en force, les Gardoises peinent cependant toujours à trouver la faille, se heurtant soit à Léa Fargues soit à ses montants. Les Vaudaises ne lâchent rien. Mais l’euphorie du début de match semble retombée, et l’ASUL, manquant d’efficacité à son tour et subissant entre autres les conséquences d’une exclusion de 2 minutes d’Adélina Ajdarpasic (20’), échoue à maintenir les sudistes à distance (7-7, 26’). Dans une dynamique indéniablement positive, Bouillargues passe devant au score dans la foulée et semble prêt à prendre le large avant la mi-temps, mais Guidani ne l’entend pas de cette oreille et pulvérise la lucarne adverse pour égaliser (8-8, 28’). Mais Adélina Ajdarpasic se voit de nouveau attribuer deux sévères minutes d’exclusion juste avant la pause, et c’est avec un but de retard que les Vaudaises regagnent les vestiaires (9-10, 30’). 

Les Vaudaises ont alterné entre temps forts et manque de réussite devant le but. Crédit LBB

Vaulx-en-Velin frôle le come-back

L’entame de seconde période est largement favorable à Bouillargues, qui inscrit deux buts coup sur coup par Godel puis Vandevoorde, avant que Lola Berret ne vienne réduire l’écart (10-12, 32’). La gardienne gardoise Plee s’interpose dans les moments clés, et permet à Roelandt puis Chebbah de maintenir la distance tandis que Saldhana, Icheck, Roche puis Berrais sur penalty manquent leurs tentatives (11-14, 39’). Vaulx n’abandonne pas pour autant, et de jolies inspirations de Berrais puis Saldhana permettent aux joueuses de Ludovic Seutchie de continuer à y croire (14-17, 43’), même si Bouillargues ne laisse passer que très peu d’opportunités de maintenir son avance, qui se creuse même jusqu’à atteindre 5 points à 10 minutes du terme de la rencontre (16-21, 50’). L’écart semble alors trop important pour être rattrapé, d’autant que la rencontre s’équilibre (19-24, 55’). Mais la persévérance vaudaise permettra à l’ASUL de mettre les bouchées doubles dans les derniers instants et de revenir à trois points de Bouillargues à 3 minutes du terme (21-24, 28’), puis à deux buts de leurs adversaires avant le coup de sifflet final, les deux équipes se quittant finalement sur le score de 23-25. La gardienne Typhanie Plee sera désignée joueuse du match côté Bouillargues, à l’instar de l’arrière droite Fanny Millot côté ASUL.

D2F. Poule B. ASUL Vaulx-en-Velin – Bouillargues Handball Nîmes Métropole : 23-25 (9-10)

ASUL Vaulx-en-Velin. Gardiennes : Lea Fargues oo (53), Alexandra Mengue (12).  Romane Depuiset (8), Meredith Guidani (9), Hillary Ikondo (11), Chloé Grellier (13), Camille Phan (14), Julie Lekhlef (17), Marion Theys (18), Fanny Millot (19), Sarah Baudeneau (21), Maëlys Icheck (23), Esmeralda Saldhana (28),Lucile Roche (30), Lola Berrais (44), Alidina Ajdarpasic (69), Aissatou Dabo (73),  Christine Efouba (79), Adelina Ajdarpasic (90), Fatma Sfar Ben Chker (94). Coach : Ludovic Seutchie.

Bouillargues Handball Nîmes Métropole.  Gardiennes : Typhanie Plee (36), Andréa De La Torre (12).  Chloé Roelandt (2), Manon Lachaize (3), Clémentine Rival (5), Julie Godel (8), Estrella Piq (10) , 

Eva Heintzmann (11), Lola Janackovic (18), Mouna Chebbah (20), Istifada Hassanaly (25), Leslie Renault (26), Maëlys Vandevoorde (32). Eva Giustiniani (72). Coach : Dephine Cendre. 

Les réactions