Les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin prochain. À cette occasion, le Lyon Bondy Blog part à la rencontre des candidats pour vous rapporter leurs programmes. Des interviews audio ont été réalisées afin de les mettre en perspective avec les problématiques des quartiers populaires, de l’écologie, du chômage et de l’actualité. Vous pouvez retrouver tous nos articles consacrés à l’élection de nos futur-e-s député-e-s en cliquant ici.

Alors qu’Emmanuel Macron pense obtenir plus de 400 sièges à l’Assemblée Nationale pour son mouvement, plusieurs médias ont cherché à connaître un peu plus le passé des candidats. En effet, La République en Marche se targue de recruter majoritairement dans la société civile, parmi les “non-professionnels” de la politique. Une façon d’être plus proche du peuple, et moins engoncé dans des logiques partisanes.

“Il va falloir les encadrer de près pour éviter le foutoir”

Ces mots d’Emmanuel Macron rapportés dans le Canard Enchaîné montrent combien le mouvement est victime de son succès. Puisque les candidats à l’investiture se sont pressés auprès d’En Marche, le risque est de laisser la porte ouverte au premier venu. Le mouvement s’étant constitué il y a peu, il a fallu recruter abondamment parmi les soutiens, et renouveler la carte des éligibles. Au risque de commettre des erreurs : dans le Rhône, c’est la candidature de Bruno Bonnel qui est pointée du doigt. Alors qu’à Villeurbanne, Macron est arrivé en tête, la 6ème circonscription offre une bonne place pour le candidat du gouvernement. En effet, Bruno Bonnell avait de grandes chances de gagner jusqu’à ce que Médiacités et Mediapart ne révèlent quelques casseroles à son parcours du parfait chef d’entreprise.

 

Meeting Collomb législatives

Beaucoup de monde au Transbordeur, à l’occasion du meeting en soutien aux candidats d’En Marche, animé par Gérard Collomb ce mercredi 7 juin. Crédits M.S.

À Lyon, Collomb mène la danse 

En revanche, les  candidat-e-s pour les 4 premières circonscriptions du Rhône ne risquent pas de tomber dans ce travers de débutant. Tous ont déjà une carrière politique, plus ou moins longue, et sont attachés à Gérard Collomb, désormais ministre de l’intérieur. Ils sont lyonnais depuis plusieurs années si ce n’est depuis toujours, et sont passés par le centre droit ou le PS avant de rallier le mouvement du nouveau président, aux côtés du maire de Lyon.

Nous avons interrogés vos candidat-e-s sur les quartiers populaires, l’écologie, et sur le chômage. Nous avons aussi parlé actualité en évoquant la nouvelle loi travail ainsi que sur la loi de moralisation de la vie publique et ce qu’elle représente pour le nouveau gouvernement, d’Edouard Philippe à Richard Ferrand

 

1ère circonscription : Thomas Rudigoz

2ème circonscription : Hubert Julien-Laferrière

 

3ème circonscription : Jean-Louis Touraine

4ème circonscription : Anne Brugnera