Ce jeudi 4 juin à 14 heures Sporting Club Lyon, anciennement AS Lyon-Duchère, a expliqué aux journalistes lors d’une vidéoconférence de presse son nouveau projet sportif et social pour la saison 2020-2021.

Crédits photo : Guillaume Perret.  Nicolas Gagneux, Mohamed Tria, et Emmanuel Da Costa, le 4 juin 2020

« Allier la performance sportive et l’exigence sociale » est le nouveau projet du Sporting Club Lyon pour la saison 2020-2021. Le but est de transformer la vie des jeunes issus de quartiers populaires grâce à un football accessible à tous pour retrouver « un ascenseur social ». Le club se veut original, responsable et populaire ; combinant le sport de haut niveau et les actions sociales.

Le président Mohamed Tria veut introduire une notion de partage et d’entraide à l’échelle de la métropole : « rassembler les jeunes, veiller à leur comportement et à leur citoyenneté et aider une population sans réseau concernant le travail ». Le club duchérois a donc changé son nom pour avoir une connotation populaire et « fédérer le plus grand nombre de personnes », explique Monsieur Tria. Un nom choisit par plus de 3 000 votants via un sondage Facebook dont la plupart sont des supporters du club.

 

Résultats des sondages de l’AS-Duchère sur Facebook. Crédits : Thomas Hernu.

 

Sporting Club Lyon veut être le meilleur. Pour cela, il mise sur un nouveau coach : Emmanuel Da Costa. « Nous voulions un coach expérimenté, qui connait le championnat national et qui ait un ADN qui peut nous ressembler », précise le président.

 

Emmanuel Da Costa, le nouvel entraineur et son projet pour le club 

« Je suis très ambitieux et j’aime que mes équipes aient de bons contenus. L’équilibre des différents profils est essentiel. Il est important d’avoir de la mixité entre des jeunes joueurs et des joueurs plus confirmés. Concernant l’effectif, je n’irai pas au-delà de 21 joueurs et trois gardiens. Pour être attractif auprès des clubs professionnels, il est nécessaire d’inclure deux ou trois jeunes joueurs à fort potentiel. »

L’ancien coach de Quevilly-Rouen Métropole veut rebondir : « J’ai accepté le challenge que m’a proposé Sporting Club Lyon pour repartir sur un nouveau cycle avec de nouvelles personnes : je veux faire avancer et grandir. »

Concernant la collaboration avec Mohamed Métoui, il explique qu’elle a déjà bien commencé car « c’est une personne passionnée et capable d’ingurgiter une grosse charge de travail. Cette faculté me correspond et aujourd’hui nous sommes tous décidés à construire un effectif compétitif. »

 

Le coup de pouce économique de 6ème Sens Immobilier

Après son partenariat avec Le Loup, 6ème Sens Immobilier continue d’investir dans le sport avec Sporting Club Lyon. « J’ai choisi d’investir dans Sporting Club Lyon grâce au projet de formation de Mohamed Tria pour les jeunes. », déclare Nicolas Gagneux, président et directeur général de 6ème Sens Immobilier.

Jeunes figurants utilisés pendant le tournage. Crédits photo : Adams Mezamigni / Lyon Bondy Blog

« Nous sommes devenus l’actionnaire majoritaire à 70 %, en augmentant le capital du club qui est désormais de 3 millions d’euros contre 2,4 millions l’année dernière. Notre rôle d’actionnaire est de pérenniser le club en assurant une garantie financière. Nous avons tous un objectif commun cette année : monter très rapidement en Ligue 2 et aller en Ligue 1 d’ici quatre à cinq ans ».

Cet investissement économique est un plus pour le club duchérois pour la saison à venir. Le club conserve aussi un tiers de son budget dans les actions sociales comme l’éducation scolaire, la santé, la citoyenneté et l’emploi.

Le Sporting Club Lyon veut que d’autres puissent se développer avec les mêmes outils sociaux et économiques. Des actions sociales menées tout au long de l’année pour aider les jeunes à rester dans le droit chemin.

 

Lien vidéo de présentation du Sporting Club Lyon : https://www.youtube.com/watch?v=mHPwO-yllxs