Où s’engager quand on connaît mal les associations de sa ville ? C’est cette problématique que l’association Anciela cherche à résoudre à travers le festival Agir à Lyon, qui se tiendra dimanche 11 octobre à la Maison pour tous des Rancy (Lyon 3e).

 

Née en octobre 2005, Anciela est une association indépendante qui veut susciter et accompagner les engagements de chacun en faveur de la transition écologique et solidaire dans la métropole. Son action s’axe autour de l’accompagnement des initiatives citoyennes, de la médiatisation des projets de la région (à travers le site Agir à Lyon et ces alentours, par exemple), et enfin de l’orientation des personnes souhaitant “trouver un engagement qui leur correspond”. 

C’est dans ce contexte que Anciela avait organisé le festival “Agir à Vaulx-en-Velin” en octobre 2019, dans l’objectif de “provoquer des prises de conscience sur les enjeux écologiques et solidaires”. Le 11 octobre, le festival “Agir à Lyon” aura lieu quant à lui à la Maison pour tous des Rancy, entre 10h30 et 18h.

Le premier objectif du festival est de mieux faire connaître le milieu associatif lyonnais aux personnes qui désirent s’engager sur des questions d’écologie ou de solidarité. Ainsi, il est d’abord pensé comme un lieu de rencontre. La coordinatrice du festival Justine Swordy-Borie estime que “rien ne remplace une vraie rencontre humaine” pour choisir dans quelle association s’engager. 

Dans la journée, des sessions de “speedmeeting” seront donc mises en place pour permettre aux curieux de rencontrer certaines des 33 associations présentes, qui se retrouveront dans sept espaces thématiques :  climat ; zéro-déchet ; alimentation écologique ; nature et biodiversité ; accueil des migrants ; entraide et solidarité ; économies alternatives. Selon Anaïs Frouin (chargée de communication à Anciela), l’objectif est de “permettre une rencontre entre les personnes, leurs envies d’engagement, les associations et leurs actions”.

Le festival se veut également être un espace de réflexion, avec la tenue de mini-conférences autour de ces “grands défis écologiques et solidaires” accompagnées des témoignages de certains acteurs de la transition au niveau local.   

Pour promouvoir les “gestes écolos”, les associations présenteront également des actions réalisables au quotidien – découverte d’aménagements de balcon favorables à la biodiversité, recettes “anti-gaspi”, compostage…  Des “balades” seront organisées dans le quartier de la MPT des Rancy pour découvrir des initiatives locales. Le programme est facilement consultable sur Internet

Anaïs Frouin insiste également sur le fait que “le festival est très accessible, autant à ceux qui n’ont jamais été bénévoles auparavant qu’à ceux qui se sont déjà engagés”. Tous les publics sont donc conviés gratuitement, et appelés à s’inscrire via le site Agir à Lyon : en raison des mesures sanitaires, les places sont en effet limitées dans chaque salle. 

Dans l’attente des consignes qui pourraient être annoncées dès ce soir, le festival est en tout cas maintenu à la salle des Rancy. Si l’événement devait être annulé, Anciela a déjà prévu de proposer une version numérique du festival.