Lyon-Duchère recevait Dunkerque pour le compte de la 29ème journée de National. Les Lyonnais, 5ème avec 42 points, peuvent espérer accrocher le barrage d’accession en L2. Pour cela il faudra faire bien mieux qu’au match aller : le 9 novembre, les Dunkerquois s’étaient imposés 4-1.

Lancé à la poursuite du virtuel barragiste Laval, qui affrontera le quatrième Le Mans demain à 14h, Lyon-Duchère s’est rué à l’attaque dès le coup d’envoi. Le latéral gauche Kelly Irep centre pour Jonathan Rivas qui fixe dans l’axe avant de décaler Salim Moizini. La frappe puissante du capitaine termine dans le petit filet extérieur. En 10’, les Lyonnais obtiennent 2 corners mais Axel Maraval ne tremble pas. L’ancien sedanais, déjà décisif lors de la victoire des siens face à Laval, s’impose face à Cédric Tuta. La première mi-temps à l’avantage des Lyonnais laissera un goût d’inachevé tant les occasions furent belles. A la demi-heure de jeu, Jonathan Rivas lancé en profondeur par Kelly Irep ne parvint pas à redresser sa frappe. Axel Maraval l’accompagne avec soulagement en sortie de but. Face à des attaquants lyonnais imaginatifs, le portier a sorti le grand jeu. A la 38ème minute, le ballon piqué de Matthieu Ezikian est freiné puis récupéré à temps. Très sollicité il parvient à rentrer invaincu aux vestiaires.

Mareval n‘a presque  pas failli

De retour des vestiaires, Dunkerque va enfin se montrer dangereux. Son meilleur buteur Mayingila Nzuzi Mata dépose la défense et se présente face à Maxime Hautbois. Il ne parvient pas à cadrer sa frappe malgré les hésitations du gardien duchèrois. Dans l’ensemble ce deuxième acte est plus équilibré avec des Nordistes plus offensifs. Côté lyonnais le ton n’a pas changé. En revanche les contacts se font un peu plus virils mais l’arbitre Guillaume Paradis ne sortit pas de carton, à l’exception de l’attaquant dunkerquois Mayingila Nzuzi Mata. Son remplaçant Paul Arnold Garita fut à l’origine d’un duel face à la défense centrale et à Maxime Hautbois.

Le portier de Dunkerque impérial tout au long de la rencontre. Hugo Dervissoglou / LBB

Le portier de Dunkerque impérial tout au long de la rencontre. Hugo Dervissoglou / LBB

Jeremy Romany, sonné, fût contraint de céder sa place à Ronny Labonne. Karim Mokeddem modifia son plan de jeu pour passer à 3 attaquants. Son homologue Claude Robin faillit exulter à 10 minutes de la fin. Suite à un oubli d’une défense expérimentale, Garita trompa Maxime Hautbois. Une joie vite effacée car l’arbitre assistant avait levé son drapeau. Le même frisson parcourut le dos des locaux. Sur une dernière frappe d’Atik, Axel Mareval fût trompé par le rebond et Julio Donisa poussa le ballon au fond des filets. Cette fois-ci le hors-jeu s’avérera peu évident sur les images.

Pierre Sage (adjoint Lyon-Duchère AS) : « rien n’est fini ». 

Exceptionnellement c’est l’entraineur adjoint Pierre Sage qui s’est présenté en conférence de presse, à la fin de la rencontre.

Pierre Sage adjoint de Karim Mokeddem en conférence de presse Hugo Dervissoglou / LBB

Pierre Sage adjoint de Karim Mokeddem en conférence de presse Hugo Dervissoglou / LBB

 

Claude Robin : « on aurait pu faire presque mieux .»

L’entraîneur de Dunkerque est revenu sur le match nul difficilement arraché par son équipe malgré la domination duchèroise.

Claude Robin entraîneur de Dunkerque. Hugo Dervissoglou / LBB

Claude Robin entraîneur de Dunkerque. Hugo Dervissoglou / LBB

 

Feuille de match :

Arbitre : Guillaume Paradis

 

Composition Lyon-Duchère AS : 1. Hautbois ; 5. Seguin, 8. Romany, 13. Moizini (cap .), 28. Irep; 7. Atik, 11. Rivas Marouani, 22. Ezikian, 23. Ayari, 24. Banor, 14. Tuta.

Remplaçants : 20. Mendes da Silva, 27. Donisa, 30. Blaichet, 32. Shiashia, 35. Labonne.

Remplacements : 27. Donisa pour 14. Tuta 63’ ; 35. Labonne  pour 8. Romany 75’

 

Entraîneur :  Karim Mokeddem 

 

Composition USL Dunkerque : 30. Maraval ; 3. Fischer, 5. Tchouatcha, 6. Huysman (cap.), 7. Nzuzi Mata, 11. El Hamzaoui, 17. Gamboa, 18. Bruneel, 21. Chahiri, 28 . Thiam, 29. Ba.

Remplaçants : 4. Touré, 9. Garita, 10. Boudaud, 26. Calant, 40. Guillaume.

Remplacements : 9. Garita pour 7. Nzuzi Mata 69’ ; 10. Boudaud pour 17. Gamboa 78’ ;

Carton jaune : 7. Nzuzi Mata 29’

Entraîneur : Claude Robin.