Le samedi 28 octobre dernier s’est tenu l’événement mondial de Kickboxing au Palais des Sports de Gerland : Le Glory 47, réunissant l’élite planétaire de la discipline et offrant au 5 000 spectateurs venu en masse, un spectacle à la hauteur de l’événement. Un alléchant plateau donc, auquel a pu prendre part le Lyon Bondy Blog.

Après Paris, Lille et Nice, c’est Lyon qui été choisi pour accueillir cette année la 47ème édition du Glory, l’événement de Kickboxing par excellence où s’affronte le gratin de la boxe pieds-poings. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Glory 47 a offert un show unique et intense aux fans. Fondé en 2012 à Singapour, Le Glory World Series, appelé communément Glory, a su s’imposer au fil des années comme étant la première promotion mondiale de Kickboxing. Diffusé dans plus de 200 pays, le Glory mêle à la fois Karate, le Muay Thai, le Tae Kwon Do et la boxe traditionnelle. Un savant mélange qui attire chaque année de plus en plus d’adeptes.

En tête d’affiche de la soirée, le combat que bon nombre de fans attendaient : la revanche entre Cédric DOUMBE et Yohan LIDON. 3 ans plus tôt, c’était le lyonnais Yohan LIDON dit « le Bûcheron » qui s’était imposé en finale du tournoi A1 WORLD GRAND PRIX. Mais cette année, le boxeur Charentais est revenu plus hargneux que jamais avec de meilleures intentions. Il a su faire étalage de sa vitesse et de sa mobilité pour remettre les compteurs à zéro en venant à bout de son adversaire du soir par décision unanime des trois juges. DOUMBE « THE BEST » inscrit ainsi sa 67ème victoire sur 74 combats.

Autre combat autre revanche, celle de la Turque Funda ALKAYIS sur la française Anissa MEKSEN. Lors de leur première rencontre au Choc des Légendes en 2014, la Nancéenne l’avait emporté par TKO. Cette année encore, Anissa n’a laissé aucune chance à la Turque en s’imposant une nouvelle fois par TKO avant la limite.

Durant cette soirée de gala, trois autres combattants étaient particulièrement attendus sur les devants de la scène. Portés par les encouragements à domicile, les lyonnais Dylan SALVADOR, Fabio PINCA et Abdellah EZBIRI se devaient de répondre présents face à leurs adversaires respectifs. Seul un d’entre eux aura passé une sale soirée. Battu par KO au deuxième round, Fabio PINCA a subi la foudre sous les poings de l’Ouzbek Anvar BOYNAZAROV. Alors qu’il menait les débats, il s’inclinera sur un crochet du gauche qui le laissera inerte.

Dylan SALVADOR, favori face au hollandais Massaro GLUNDER, a quant à lui su tenir son rang, en s’imposant par décision unanime.

 

1/2 finale Abdellah EZBIRI vs Azize HLALI

Mais la plus belle performance de la soirée, restera sans doute celle de Abdellah EZBIRI. Ce dernier a réussi à faire lever les foules en remportant le tournois « contenders » en s’imposant sur deux très belles victoires par décision unanime face à Azize HLALI en ½ finale et face à Anvar BOYNAZAROV (le bourreau de PINCA) en final. Grâce à cette prestation de haut vol, Abdellah EZBIRI devient surtout le challenger officiel pour la ceinture du GLORY des -65kg où il aura l’opportunité d’affronter dans quelques mois, l’actuel champion de la division Robin VAN ROOSMALEN.

Final Abdellah EZBIRI vs Anvar BOYNAZAROV

Les résultats complets de la soirée :

Glory 47 – Carte principale:

GLORY LHW Title (Affiche Poids Lourds Léger)

  • Artem Vakhitov bat Ariel Machado par décision unanime.

Superfights (Affiche mi-moyen)

  • Cédric Doumbé bat Yohan Lidon par décision unanime.

Finale Tournoi Contenders -65kg

  • Abdellah EZBIRI bat Anvar BOYNAZAROV par décision unanime.

1/2 finales Tournoi Contenders -65kg

  • Abdellah Ezbiri bat Azize Hlali par décision unanime.
  • Anvar Boynazarov bat Fabio Pinca par KO (punch) au round 2.

GLORY 47 SUPERFIGHT SERIES

  • Abdarhmane Coulibaly bat Florent KAOUACHI par décision partagée.
  • Dylan Salvador bat Massaro Glunder par décision unanime.
  • Anissa Meksen bat Funda Alkayiş par TKO (abandon) au round 3.
  • Yassine Ahaggan bat Maxim Vorovski par décision partagée.
  • Alim Nabiev bat Jimmy Vienot par décision partagée.

UNDERCARD :

  • Mohamed Souane vs Fares ZIAM – Draw (match nul).
  • Kamal AOUSTI bat Luca DONADIO par decision.
  • Newfel OUATAH bat Mohand Bouzidi par TKO (blessure au tibia) au round 3.
  • Mickael Palandre bat Yoann Mermoux par décision.