Le cabinet de médiation Nes et Cité lançait début avril la première étape d’un tour de France des grands stades, avec le Jobs&Cité Stadium. La thématique de cette studieuse après-midi était l’alternance. Un canal menant plus facilement vers l’emploi. Plus de 470 personnes se sont rendues à la neuvième édition parmi lesquelles de nombreux étudiants désireux d’intégrer promptement le monde du travail.

Dans un contexte de crise économique, rester trop longtemps dans l’amphithéâtre d’une faculté suscite désormais des appréhensions. À l’occasion de ce forum, les représentants d’une dizaine d’entreprises et grands groupes allaient encore une fois offrir la possibilité à des jeunes de trouver un contrat en alternance. Une aubaine dans le monde de l’emploi.

L’alternance, une ouverture vers l’emploi

Dix des étudiants du centre de formation INFA (institution nationale de formation et d’application) basé dans le quartier de La Confluence étaient présents. Ils représentent un public très varié (18 à 50 ans). Dans cette structure, les inscrits sont issus des pôles emplois et des missions locales.

Responsable de formation du secteur commerce et gestion à l’INFA, Dominique Sitruc explique : « Les entreprises cherchent de l’expérience et des diplômes. L’avantage de l’alternance permet à une entreprise de disposer d’un salarié formé avec un niveau requis qui puisse ensuite se constituer un bon CV. Chez nous, il y a des stagiaires qui évoluent au sein de l’entreprise ce qui leur permet d’avoir un poste. »job cite3

Et de détailler : « A l’INFA, nous sommes très orientés vers l’entreprise. On a d’ailleurs des demandes directes de celles-ci et derrière nous disposions du vivier de candidats. Il y a des formations avec des bons taux de retour à l’emploi sur des postes de commerciaux et de négociateurs avec 80 %. Mais sur les postes de vendeurs et conseillers en magasin, il n’y en a quasiment pas. »

Agnetta Dedouche, chargée de recrutement et Françoise Sanedata, chargée de partenariat pour le groupe Casino se satisfont du succès de leur enseigne au forum auprès des étudiants :

« Le groupe Casino a des besoins en alternance du CAP au Bac +5 sur plus de 250 métiers différents dans toute la France. L’enjeu de ce forum était de pouvoir parler de ces métiers et détecter des profils intéressants. Ce qui a été le cas sur des BTS Muc et des licences. »

La lutte pour l’égalité des chances, toujours d’actualité

L’association À Compétence Egale était présente pour conseiller et accompagner les candidats aux entretiens. Créée en 2006, elle s’engage activement dans la lutte contre la discrimination. Elle rassemble près de 1000 professionnels du recrutement intervenant auprès de grands groupes ou de PME. Ces cabinets membres représentent 15 000 CDI par an. Marion Lindecker, chargée de mission et de communication, décrit le travail réalisé auprès des candidats de recrutements membre : « A Compétence Egale les accompagne dans la mise en place d’une démarche de recrutement responsable grâce à des formations, audits, ateliers ou cas pratiques (guides, e-learning…) et les mobilise ponctuellement lors de manifestations comme Jobs&Cité Stadium tout en développant des outils à destination des candidats qu’elle met à disposition gratuitement sur son site internet. »

L’INFA compte un large public représentant les quartiers populaires. Dominque Sitruc notait l’implication de son école : « À partir du moment où le savoir-être est acquis, on donne la chance à nos étudiants autant qu’à n’importe qui d’autre. S’ils ont du mal à enlever ce “côté quartier”, on les accompagne pour effacer ces habitudes, car dans le monde de l’entreprise ça ne passe pas. »

Et de justifier : « Il y a désormais une économie de marché difficile où ce ne sont que les meilleurs qui pourront faire la différence. Nos étudiants doivent en prendre conscience. Toutefois, tout le monde part sur la même ligne même si on sait que lorsque les entreprises regardent les adresses elles peuvent tiquer. »

job cite 1
Avec plus de 470 candidats comptabilisés en une après-midi, l’opération Jobs&Cité Stadium s’est avérée être une réussite pour Abdel Belmokadem, directeur de Nes et Cité. Avant de rejoindre des grands stades français comme Geoffroy-Guichard à Saint Étienne, l’Allianz Rivera à Nice ou encore Pierre-Mauroy à Lille. Une opération organisée en marge de l’Euro 2016 de football. Abdel Belmokadem annonçait fièrement la possibilité pour une centaine de candidats d’être contactés dès le lendemain par les PME et les groupes présents pour un second entretien.

Les groupes et PME présents : Olympique lyonnais, Mozaïk RH, CCLD Recrutement région Rhône Alpes, Casino, ERDF, Apicil, Campus Veolia, Caisse d’Épargne, Sodexo, Jobmania, AFTRAL…

 

Pour aller plus loin

Job et cité

Nes & cité, une grande ligne médiatrice

 

Mohamed Braiki

Natif de Lyon et enfant des Minguettes,je suis diplômé de Lettres de la Fac de Lyon 2 et l’EFAP Rhône Alpes. J’ai roulé ma bosse dans des rédactions lyonnaises comme la radio Lyon Sport 98.4, Le Progrès,Foot 69.fr, Tribune de Lyon et Lyon Capitale.

braikimohamed@yahoo.fr