CES LYONNAIS QUI ENTREPRENNENT. Retour sur la 7ème édition de Campus Création, un concours de projets de création d’activités nouvelles dédié aux étudiants, et sur son grand gagnant : Mehdi Medjaoui.

Une opération pédagogique en matière d’entreprenariat : voilà comment je définirais le concours Campus Création. Ce concours annuel permet aux étudiants lyonnais de fabriquer le monde de demain grâce au rapprochement de l’univers de l’entreprise et de l’enseignement supérieur. Une initiative utile et bienvenue lorsque l’on sait que près d’un jeune sur deux qui crée une entreprise échoue à cause du manque de maturité de son projet.

Pour cette édition 2010, 300 étudiants s’étaient inscrits. Tous ont dû déjouer les obstacles de l’entreprenariat et  faire preuve de créativité et d’innovation afin de présenter au jury un projet d’entreprise abouti. Et réalisable !  Je suis donc partie à la découverte de ces projets en me promenant dans les salons de la Chambre de Commerce de Lyon qui accueillait le concours. Les participants, vêtus aux couleurs de leurs entreprises, tenaient fièrement leur stand. Souriants, ils m’ont expliqué en détail leur projet.

J’ai croisé, par exemple, les créateurs de Panacéa (une gamme de cosmétiques adaptée pour les personnes ayant subit une chimiothérapie), Plageo, (qui permet de communiquer sur votre engagement vert via un nettoyage de plage en votre nom), Ecolight ( un système d’éclairage public à Led intelligent, implanté dans des zones piétonnes) ou encore Sublight (un dispositif permettant de récupérer l’énergie vibratoire et de la convertir en énergie électrique directement exploitable)…

Beaucoup de projets écolo qui prouvent l’intérêt des jeunes générations pour l’environnement et le développement durable.

Parmi toutes ces graines d’entrepreneurs, je retrouve Mehdi Medjaoui, le lauréat du concours. Cet étudiant de 24 ans est sorti de l’INSA il y a tout juste un an. « Je suis content même s’il y a eu énormément de beaux projets. Je suis surpris également car ce fut une compétition très difficile », m’a t-il déclarée. Mehdi était venu pour gagner, il l’a affirmé.  Il a lancé sa société SAENA avec une dizaine d’autres étudiants, en novembre dernier. Elle sera dédiée à la commercialisation de piles-cartouches à hydrogène, cinq fois plus économes que les piles classiques.

Le jury a été séduit par cette innovation qui facilitera sans doute notre quotidien. Son objectif à présent ? « Continuer le développement de SAENA et commercialiser les produits début 2011. Trouver également des investissements et des fonds ». Ce jeune entrepreneur repart donc avec un trophée mais aussi avec un chèque de 10 000 euros, un coup de pouce pour l’essor de son entreprise.

* Soutenu par des financeurs publics, Campus Création s’appuie également sur un réseau de partenaires privé très impliqué. Pour en savoir plus et s’’inscrire à la prochaine édition, rendez-vous sur le site Campus Création.

Dalila Khenfri

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.