Les 64èmes de finale de la Gambardella étaient au programme ce weekend, avec quatre clubs du Rhône encore en lice. Parmi eux, seul l’AS Saint-Priest a su tirer son épingle du jeu, auteure d’une très belle qualification à domicile 3-0 face au FC Montceau Bourgogne. Retour sur cette démonstration san-priode.

(Crédits : Clara Delormeau)

Un jour plus tôt lors du derby, l’Olympique lyonnais s’est vu sortir de la compétition par son rival de toujours l’AS Saint-Étienne sur le score de 2-3. Un sale weekend donc pour les rhodaniens en coupe Gambardella. Sur quatre clubs engagés lors de ces 64èmes de finale, un seul s’est qualifié pour le prochain tour : l’AS Saint-Priest, net vainqueur face à Montceau sur le score de 3-0 au stade Jean Bouin. Même si elles évoluent un cran en-dessous du FC Montceau, niveau national, les jeunes pousses de Lionel Bah, niveau Honneur, ont pourtant offert une véritable démonstration aux Montcelliens pour se qualifier pour les 32èmes de finale de la Coupe Gambardella.

(Crédits : Clara Delormeau)

Comme on se sent bien à la maison

Le début de match était pourtant équilibré. Les deux équipes se jaugeaient, cherchant une brèche où s’engouffrer. Il n’aura pas fallu longtemps aux sang-et-or pour se mettre en évidence. Plus précis dans leurs phases de jeu, les locaux ont trouvé les espaces qui leur permettaient de prendre l’ascendant sur les Montcelliens. Neuf minutes ont suffi à Saint-Priest pour ouvrir la marque. Sur un beau débordement côté gauche, Justin Bassinga (7) lève la tête et place un centre millimétré sur la tête de Djoumoi Moussa (11) qui foudroie Théo Berard, le portier de Montceau. Avec une possession de balle frôlant les 80 %, les San-Priodes ont nettement dominé leurs visiteurs qui se sont contentés d’être agressifs lors de contres. Erreur, car de leur côté les sang-et-or en ont profité pour accroître leur domination. Ils ont par deux fois cru doubler la mise : par Mohamed Soumah (9) d’abord à la 15ème minute, suite à un corner et un gros cafouillage dans la surface de réparation, mais l’arbitre siffla une position de hors-jeu ; puis par la lourde frappe de Moussa à la 38ème minute qui est venue s’écraser sur la transversale. Les Montcelliens ont totalement subit la première période et ont probablement dû être soulagés de rentrer aux vestiaires menés d’un seul petit but.

Score à la mi-temps : 1-0 pour l’AS Saint-Priest.

Un supporter san-priode nous a livré son ressenti sur cette première période : « il y a une nette domination au niveau de la possession pour Saint-Priest. On voit que l’équipe adverse défend bas, elle ne va pas du tout presser haut. Je pense qu’ils vont jouer le temps jusqu’à la fin mais pour l’instant on ne les sent pas capable de revenir dans le match. S’il doit y avoir un prochain but je pense que ça sera du côté de Saint-Priest ».

(Crédits : Clara Delormeau)

Montceau fait grise mine

Ce supporter a eu le nez creux. Cinq minutes après le début du second acte, à la suite d’une mauvaise relance de la défense de Montceau, Justin Bassinga plaçait une frappe qui finit tout droit dans les petits filets. Cette deuxième période confirma l’ascendant qu’a pris Saint-Priest face à Montceau. Ces derniers, bien trop apathiques, ont laissé les locaux mener la barque. Les hommes de Fabrice Correia se sont montrés incapables de relever la tête et trouver les ressources nécessaires pour limiter les assauts san-priodes. En concédant de nombreuses fautes sous le coup de l’énervement et la frustration, Montceau a peu à peu perdu le fil de la rencontre. Les nouveaux entrants côté sang-et-or, le feu dans les jambes, ont eux aussi voulu se mettre en évidence. En toute fin de rencontre, les visiteurs ont définitivement rendu les armes, encaissant même dans le temps additionnel un troisième but anecdotique contre son camp de Théo Agius (12).

Réactions d’après-match

Lionel Bah, coach des sang-et-or s’est naturellement montré satisfait de cette qualification : « on attendait ce match avec impatience. On voulait vraiment passer ce tour, vu que l’année dernière, on s’était arrêtés à ce stade de la compétition. On voulait faire mieux et je pense qu’on a bien abordé ce match, on a réussi à marquer assez rapidement, même si on aurait pu davantage tuer le match dès la première mi-temps au vu de nos opportunités. Mais on est satisfaits, surtout pour les joueurs qui ont fourni pas mal d’efforts, c’est tout simplement mérité ».

Même constat pour Djoumoi Moussa, premier buteur san-priode : « c’est une belle satisfaction, on a combattu du début à la fin et ça a été un très bon match. Malgré le début où on a raté beaucoup d’occasions, on a pratiqué un beau jeu collectif et ça a payé ».

Après les éliminations de l’Olympique Lyonnais, du FC Villefranche et de l’AS Montchat, l’AS Saint-Priest est le seul club rhodanien restant dans la compétition et aura à cœur de réaliser à nouveau leur exploit de 2007, où il avait atteint le dernier carré de la Gambardella.

Gambardella U19 (64èmes de finale) à Saint-Priest, stade Jean Bouin, l’AS Saint-Priste bat le FC Montceau Bourgogne 3-0 (1-0 à la mi-temps).

Buts de DJOUMOI (9ème), BASSINGA (55ème), et un troisième but sur CSC dans le temps additionnel (90ème+4).
AS Saint-Priest : Chorfa, Zouma, Maussière, Guettaf, Maalaoui, Le Meur, Bassinga, Roland, Soumah, Mamdouh, Moussa, Magat, Doucoure, Adni, Laure, Torche. Entraineur : Lionel Bah.

FC Montceau Bourgogne : Berard, El Karafi, Boe, Dupasquier, Volatier, Belkacem, Labille, Calli, Marchal, Malki, Moscato, Agius, Langlois, Kchta, Chingumba. Entraineur : Fabrice Correia.

OFFICIELS

Arbitre centre : DIANI SAMY
Arbitre assistant 1 : VIGOUROUX GUENOLE
Arbitre assistant 2 : RAMEL THEO
Délégué principal : SPATARI MARIE*

Les résultats des club rhodaniens ce weekend

OLYMPIQUE LYONNAIS 2 – 3 A.S SAINT-ÉTIENNE
F.C VILLEFRANCHE 1 – 1 (4 tab 5) A.C AJACCIO
A.S MONTCHAT LYON 0 – 4 OLYMPIQUE VALENCE
A.S SAINT PRIEST 3 – 0 F.C MONTCEAU