On se laisse de plus en plus séduire par l’art culinaire et le mythe des fourneaux. La cuisine est devenu un véritable phénomène de société. Une start up lyonnaise permet aux passionnés de jouer les chefs pour leurs amis ou leurs collègues dans un vrai restaurant et une ambiance des plus détendue. Decouverte.

 

La télévision et le cinéma y contribuent assez bien au regain que connaît l’art culinaire. Preuve en est les frasques de l’éminent Gordon Ramsay ou le film de John Wells A vif avec Bradley Cooper et Omar Sy sorti en 2015.
Déambuler entre les fourneaux et s’imprégner de l’intensité du rythme généré par la préparation, rester aux côtés de ces chefs est un rêve désormais réalisable. Food and you est une start-up lyonnaise crée en 2015 par Karen Finzi, passionnée de cuisine et de restaurants.

« Notre projet de base est d’ouvrir la cuisine aux amateurs. Faire vivre l’expérience aux côtés d’un chef. Nous souhaitons démocratiser tout ça, montrer les coulisses d’un restaurant quelque soit son statut ou sa réputation.».

Un concept au service des restaurateurs et des clients

Les passionnés ont donc la possibilité d’aller à la découverte de la cuisine grâce à des chefs communicatifs, souriants et pédagogues. Ces cuisiniers d’un soir, de tous niveaux sociaux préparent ainsi le menu pour leurs invités. Ce concept permet aussi aux restaurants d’améliorer sensiblement leur chiffre d’affaire. Karen Finzi note que le public est assez large. Une tendance stimulée par les réseaux sociaux qui encore une fois jouent leur rôle.

Le flexitarisme au menu

En octobre dernier, l’agence de stratégie de communication digitale Viadigis organisait un Fleximix Dinner. Une soirée organisée autour du flexitarisme dans l’une des sessions Food and You au Got Milk, situé dans le quartier de Perrache. Le flexitarisme désigne des personnes végétariennes qui se nourrissent toutefois de viande et de poisson. Ainsi, elles prennent conscience de la place trop importante qui leur a été donnée au prix de véritables conséquences sur l’environnement. Selon les sondages, les français consommeraient trois fois trop de viande. Marion Brunel qui est en charge des recommandations stratégiques pour les marques chez Viadigis évoquait un vrai défi pour cette soirée:

« A travers cet événement, on voulait faire comprendre aux gens qu’ils pouvaient être flexitariens sans le savoir. Il est évident qu’il faut adopter ce genre de régime au vu des habitudes alimentaires des gens qui tendent vers la surconsommation de viande. On considère que les les marques de viandes-mise à part celles classées comme bio- ne communiquent pas assez sur le flexitarisme. »

Au Got Milk, c’était l’équipe Viadigis qui était au fourneau aux côtés des cuisiniers. La bonne humeur était de mise en salle et bien sûr en cuisine. 

Pour Solène Robert en charge du développement commercial et Vincent Lorival directeur délégué le challenge suscitait un peu de stress au début mais le jeu en valait la chandelle.
Au menu, filet de cabillaud avec feuille de bananier cuit en vapeur et Orgetto, au safran, courge caramélisée au four en guise de plat de résistance.

«Les chefs sont souriants et pédagogues. On apprend beaucoup de choses. En travaillant ensemble en cuisine, on retrouve les mêmes notions et valeurs qu’en entreprise mais dans un cadre différent. La cuisine est un métier jeune explique le directeur.»

Dominique Antunes et Kevin Joubert, les cuisiniers qui jouaient les seconds pour ce soir là assuraient :
« Ce sont les employés de l’agence qui ont crée le menu qui est relativement simple à faire. On leur laisse faire les choses les plus simples et on les accompagne. Pour nous, c’est gratifiant. On remarque une vraie motivation chez eux. »

Et de s’amuser du fait que le directeur de l’agence n’apparaîssait plus comme un dirigeant habituel au cours de ce repas qui aura permit aux gourmets de se rendre compte qu’ils pouvaient se passer de viande. Quand la cuisine et le monde professionnel s’associent, les clichés et les caricatures tombent au fil des bouchées.

Lien : https://social-food-menu.fr/reportage-video-etes-vous-flexitarien-sans-le- savoir/

Mohamed Braiki

Natif de Lyon et enfant des Minguettes,je suis diplômé de Lettres de la Fac de Lyon 2 et l’EFAP Rhône Alpes. J’ai roulé ma bosse dans des rédactions lyonnaises comme la radio Lyon Sport 98.4, Le Progrès,Foot 69.fr, Tribune de Lyon et Lyon Capitale.

braikimohamed@yahoo.fr