LIVE BLOGGING. Retour sur le documentaire “Des Noirs en couleur”, diffusé lors du salon Foot Ind’or.

les bleues_t
Des Noirs en couleur, film réalisé par Pascal Blanchard et Morad Ait-Habbouche diffusé dans le cadre du salon Foot Ind’or revient sur les grands moments de l’Histoire de l’Equipe de France de football depuis l’arrivée dans l’équipe de joueurs recrutés dans les colonies à partir des années 1930. Aujourd’hui critiquée par les leaders de l’extrême droite pour son métissage, l’équipe de France est simplement le reflet de l’Histoire du pays ainsi que de son visage actuel. Retour sur les grandes étapes du football français “Black, Blanc, Beur”.

Alors que le sport français est peu performant en termes de résultats sportifs dans les années 1930, les dirigeants organisent des campagnes de recrutement dans les colonies. Le choix s’avère fructueux puisque parmi les grands noms du football français que l’on connait aujourd’hui, nombre d’entre eux sont d’origine africaine ou antillaise, donc française. L’équipe des bleus est à l’époque la première en Europe à intégrer des joueurs issus de territoires colonisés, alors même que les noirs sont encore perçus en France comme des sauvages, comme en témoignent les archives de l’exposition coloniale de 1931.

Les premiers joueurs noirs et maghrébins à avoir été appelés en équipe de France sont Raoul Diane et Larbi Ben Barek, respectivement surnommés « l’araignée noire » et « la perle noire ».

Des années se sont écoulées avant que ces joueurs venus d’une France lointaine finissent par être respectés pour leur talent par un public encore habité par certains préjugés.

Les victoires de la sélection française portée par des joueurs exemplaires tels que Marius Trésor ou Jean Tigana ont initié le mouvement d’une meilleure acceptation des sportifs noirs au sein de l’équipe nationale. En 1998, la victoire en finale de la coupe du monde de l’équipe de France semble clore ce processus avec la célébration de la performance d’une équipe « Black, Blanc, Beur » bien connue sous les traits de joueurs tels que Zinédine Zidane, Lilian Thuram, Thierry Henry, Laurent Blanc…

Néanmoins, des voix s’élèvent encore aujourd’hui pour critiquer la mixité des origines des joueurs de la sélection française, (comme si le talent avait une couleur). Le chemin à parcourir avant la totale reconnaissance des sportifs noirs dans l’équipe de France de football est encore long, à l’image de la société métissée depuis longtemps. Le racisme n’a pas déserté les stades, ni la scène médiatique. Pourtant, la légitimité de ces joueurs n’est pas contestable. Ils sont Français, ils portent en eux une partie de l’Histoire du pays, celle de la colonisation et de l’immigration, une histoire que certains préfèreraient peut-être oublier…

Pour en savoir plus : http://www.desnoirsdanslesbleus.com/

Auteur : Amandine Fournier

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)