Ali Kismoune, président du Club Rhône-Alpes Diversité, a récemment été convié aux Etats-Unis dans le cadre du programme “International Visitors Leadership”. Récit de ce voyage pas comme les autres…

Comment s’est déroulé ce voyage ? « A l’automne 2007, un conseiller du consul des Etats-Unis à Lyon passe me voir au bureau. Je l’avais déjà croisé lorsque j’avais organisé une rencontre avec l’ambassadeur des Etats-Unis, Craig Roberts Stapleton. Bref, il m’expose les raisons de sa venue. Il me parle d’un programme qui s’appelle «International Visitors Leadership», qui a été créé en 1940. Il consiste à repérer les leaders de demain dans tous les pays du monde, pour les envoyer trois semaines aux Etats-Unis (avec prise en charge totale du séjour). Des noms illustres ont bénéficié de ce programme me fait-il savoir (1). La priorité est désormais de trouver des leaders en devenir issus de la diversité culturelle ».

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de ce séjour américain ?

« A l’arrivée à Washington, sur une immense affiche, ce sont deux femmes voilées qui me souhaitent “Welcome in Washington”. Curieux, non ! Une Amérique, que l’on imagine souvent anti-musulmane, fait, quant à elle, toute sa place à sa minorité religieuse musulmane. Tout est dit dans ce double paradoxe! »

Avez-vous fait de belles rencontres ?

« J’ai pu croisé le chemin de Naima, une Française de Metz, militante active de la diversité de l’est de la France. Elle est présidente de l’association Dounia ( “monde” en arabe). Elle agit pour l’insertion professionnelle des jeunes sur le quartier de Borny à Metz. J’ai  également rencontré Constance Barker ! Brillante avocate de l’Alabama, du sud des Etats-Unis, qui a été choisie par le président Georges Bush pour intégrer une organisation gouvernementale comme commissaire à la discrimination.  Autre rencontre, celle d’une jeune Syrienne. Trentenaire,  avocate, elle a été repérée par l’alliance US à Damas pour participer à ce voyage. Sans oublier Djibril, un Sénégalais parfaitement francophone. Il nous a fait visiter un centre communautaire et un lieu de culte. Il est situé à quelques centaines de mètres de la fac. En effet, ce sont des étudiants musulmans qui ont créé cet espace de convivialité spirituelle en 1976. La communauté musulmane est composée essentiellement d’Indopakistanais et d’Afro-américain convertis.”

Un petit mot pour conclure ?

« J’aime Montaigne mais aussi Ibn Rushd. J’aime écouter Brassens mais aussi Oum Kaltoum. J’aime entendre le son du Muezzin dès l’aube dans ma chambre d’hôtel, à Alger, tout en étant passionné par l’architecture des cathédrales. Y a t-il une contradiction à être Français et être issu d’un culture minoritaire, d’être ce “muslim des lumières”! Y a-t-il une opposition à être ce Français au sang mêlé et aimer son pays ?”

 
 (1)Karim Zéribi, Najat Belkacem, Amar Dib, Nicolas Sarkozy (en 1985, à l’âge de 30 ans), François Fillon (1984, 30 ans),Valéry Giscard d’Estaing (1956, 30 ans), Lionel Jospin (1977, 40 ans), Raymond Barre.  En Europe:  Tony Blair, Royaume-Uni (1986, 33 ans), Gordon Brown, Royaume-Uni (1984, 33 ans), Romano Prodi, Italie (1979, 40 ans). Dans le monde: Hamid Karzaï, Afghanistan (1987, 30 ans), Abdullah Gul, Turquie (1995, 45 ans), Ehud Olmert, Israël (1978, 33 ans), Amin Gemayel, Liban (1972, 30 ans). et bien d’autres.

. http://america.blogs.liberation.fr/kismoune/

Azzedine benelkadi

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.