À l’occasion de la 4èmejournée de championnat de France de Handball féminin, le palais des sports Jean Capievic accueillait ce samedi la rencontre entre les D2 de l’ASUL Vaulx-en-Velin et celles de Sambre Avesnois. Au terme d’un match sans entrain, les vaudaises ont données une correction à leurs adversaires avec un score de 42-27. Une victoire qui les conforte dans la course aux playoffs.

 

Un début de match brouillon

La victoire n’était pourtant pas assurée dès le début du match : les deux équipes peinent à se mettre dans le jeu et enchainent les fautes. A l’image de leur début de saison, la défense des vaudaises semble manquer de solidité. Les joueuses de Sambre Avesnois mettent en place une réelle opposition, la tension est palpable dans l’enceinte du gymnase. Les deux équipes sont alors à égalité de 4 points. La capitaine de l’ASUL Nina Brkljacic et sa coéquipière pivot Mailys Sochay font toutefois de belles actions, notamment un tir de 7 mètres. Après 15 minutes de jeu brouillon, l’écart commence ainsi à se creuser en faveur des lionnes. A la fin de la première période, l’ASUL mène 17-12.

L’ASUL Vaulx-En-Velin recevait Sambre-Avesnois. Crédits Blandine Lavignon// Lyon Bondy Blog

Le difficile réveil des lionnes

La deuxième mi-temps s’ouvre sur un dynamisme de l’ASUL, dont le rythme gagne en rapidité et qui optimise le jeu sur grand espace. Cette fenêtre d’opportunité a été permise par une erreur tactique de l’entraineur adverse, qui fait sortir à maintes reprises sa gardienne. Une stratégie à risque puisque les 6 buts marqués par les vaudaises pendant ce laps de temps permettent un véritable basculement du jeu en leur faveur. L’équipe de l’ASUL effectue un passage en force, qu’incarne l’ailière Estel Memana et ses 10 buts techniques durant le match. Elle est désignée à ce titre meilleure joueuse du match. La capitaine Nina Brklacic manque d’abnegation, elle n’a pas su pousser l’équipe à son maximum. Il apparait que c’est finalement l’individualité de certaines joueuses qui permet aux vaudaises de se démarquer.

Bien que dominées, les joueuses de Sambre Avesnois ont pu compter sur la hargne du pivot Sabrina Abdellahi, remarquable joueuse de la D2F. Fidèle à sa réputation, elle enchaine les actions offensives (14 tirs) et insuffle du dynamisme dans son équipe. L’arrière gauche Ornela Dos Reis, seulement 21 ans, réalise également une belle performance avec notamment 3 buts lors des 10 dernières minutes de jeu. Cependant, ces performances ne suffisent pas à remettre l’équipe nordique en selle, et le jeu n’est pas à la hauteur.

Dès le milieu de la deuxième période de jeu, l’équipe de Sambre Avesnois parait en effet lâcher la partie en déjouant, et l’écart n’a de cesse de se creuser jusqu’à la fin du match. Celui s’achèvera sur 4 buts quasi consécutifs de la part des lionnes. Au terme de la rencontre sans grand suspens, l’ASUL Vaulx-En-Velin remporte la victoire 42 à 27, sécurisant sa place dans le classement. Le club vaudais devra cependant dynamiser son jeu s’il veut continuer sa route vers les playoffs.

A l’issue du match, Le Lyon Bondy Blog a recueilli les impressions des deux entraineurs et de joueuses :