Ce week-end, se tenait la deuxième édition de la Foire Orientale de Lyon, à Eurexpo. Tour d’horizon des produits présentés lors de cette foire à mi-chemin entre Orient et Occident.

foire_orientale_internationale_lyon_tPetite visite guidée dans les halls de la Foire Orientale de Lyon. Je constate que des commerçants de tous les secteurs y tiennent des stands : vêtements (avec des tenues traditionnelles du Maroc, de Syrie et de Dubaï…), meubles, bijoux, décoration, livres, cosmétique, finance, téléphonie mobile, agences de voyage, compagnies aériennes… le tout à la sauce orientale, bien sûr.

Les marques connues des consommateurs musulmans n’ont pas raté le rendez-vous : Isla mondial (charcuterie), Nawahls et Baraka (fabricants de sauces pour sandwichs)…mais aussi des commerçants moins célèbres comme « Gourmandise 69 » qui livre de la pâtisserie orientale à domicile ou Israa, qui vend des tenues de sport pour femmes voilées. Je demande à la commerçante qui tient le stand Israa pour quelles raisons elle est venue exposer. « Je suis venue pour faire connaître notre marque qui est encore assez jeune. Nous vendons beaucoup de maillots de bain couverts et de djellabas sport. Nous sommes déjà réputés sur Paris et Lille, puisque j’ai déjà fait le salon de la rencontre annuelle des musulmans de France au Bourget. Nos vêtements sont de fabrication française, avec un style européen et pudique étant donné que nous ciblons les musulmanes voilées. »

Les commerçants viennent de partout : non seulement de l’agglomération lyonnaise, mais aussi de Paris, de Bruxelles, de Rotterdam et même de Genève, avec la présence d’une banque spécialisée en finances islamiques…

Au milieu des stands commerciaux, des associations comme le Secours islamique ou l’association de la Grande mosquée de Lyon sont aussi venues se faire connaître. Les bénévoles de la mosquée me disent qu’ils sont présents afin de faire connaître les activités associatives et culturelles de la mosquée et la certification halal ARGML (agréée par la Grande Mosquée de Lyon) pour les produits alimentaires. D’ailleurs, sur leur stand, se trouvent des commerciales de Pierre Martinet, le traiteur intraitable, qui développe une nouvelle gamme de 17 plats halal appelés « les recettes de Nurdan », qui seront contrôlés par la Grande Mosquée. L’une des démonstatrices m’explique que la Foire orientale est utile à la marque qui souhaite avoir des retours sur les produits qu’elle compte vendre dans les hypermarchés.

Si j’ai le sentiment que les consommateurs sont moins nombreux pour cette deuxième édition, la foire brasse tout de même pas mal de Lyonnais, en majorité d’origine maghrébine. Nagiba, une visiteuse, me donne son avis sur cet évènement : « L’originalité de cette foire est qu’on y trouve des produits qu’on ne trouve pas ailleurs comme la nouvelle boisson gazeuse Dada, ou Night Orient, la boisson pétillante sans alcool. Je suis vraiment ravie que ce genre de manifestation existe à Lyon. Nous avons enfin notre Bourget comme à Paris ! »

* Le LBB a choisi de citer les différentes marques, non pas pour les promouvoir, mais pour informer les internautes sur les nouveaux produits orientaux existants.

Auteur : Aïcha Bouizem

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)